xXx Neko-world xXx

Venez incarner un Maitre ou un hybride, serez-vous un hybride soumis ou rebelle, un maitre doux ou sadique??
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'enfert de la prison [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Len Kagamine
~Neko Docile Garçon~
avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 23/10/2009

Feuille de perso
Sexualité: Bi
Maitre(sse) de: ///
Hybride de: pas encore

MessageSujet: L'enfert de la prison [libre]   Sam 20 Mar - 14:06

[je poste, je remet tout les rp a zéro, vue que les personne avec qui je rp sont tous parti]

J'ouvris doucement mes yeux, depuis combien de temps je vivais ici ? J'en avais aucune idée, la seule chose que je savais c'est qu'on m'avais nommé Len kagamine, ce n'était pas grand chose. Je frota doucement mes yeux, l'un de mes yeux avais failli être crevée , on ne m'avais pas dit pourquoi mais en tout cas, j'avais toujours mal et personne ne voulais me donné de calment, au moins, j'avais un pansement mais mon état était telle que personne ne voulais de moi, je ne valais plus le coup, même avec les 50% de remise, je restait don a terre, nue et couverts de bleu et écorchure, il ne m'avais pas fallut longtemps pour comprendre que l'ont m'avais tabassé et que c'était la raison de mon amnésie mais je ne savais pas pourquoi. Les vendeur eux, avais désespérer a me vendre et commencer doucement a vouloir me supprimer vue que je ne leur server a rien mais c'était pas encore permis alors il le faisait discrètement, me mettant du poison dans ma nourriture, je perdais peu a peu de ma beauté, ma fourrure était moche et ma peau était devenue pale, je manger de moins en moins et je vomissait souvent, je me douté pas du pourquoi de ma mystérieuse maladie. Le repas arriva, tendis que la porte s'ouvrait en même temps, je me saisit du plat sans grande joie, je saisit la patté avec les doigt, les léchant après avoir avalé un peu de patté et de poison mais je n'avais pas faim, je manger pour survivre alors que c'était cette nourriture qui me tuait. Je ferma les yeux, incapable de manger plus, je sentait même la nausée venir, je me colla contre les barreau, renversant la moitié de mon écuelle par terre, je ferma les yeux en soupirant, j'en avais mare de cette vie, je n'avais plus la force de lutté, ils me regarder mourir sans bouger et les maitre et maitresse ne voulais pas prendre le risque de me prendre... Je pouvait leur claquer entre les doight et se serait une perte de temps pour eux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'enfert de la prison [libre]   Sam 27 Mar - 16:23

Fuka se rendait à son bar pour l'ouvrir comme à son habitude, son air banal semblait vouloir dire: Encore une journée comme les autres, on ouvre le bar, on le ferme, on rentre, on mange, on s'endort et cela recommence!Pour une fois elle avait deccider de prendre un autre chemin pour changer car ce matin elle avait aussi envie de passer devant l'animaleri, elle pourrait passer adopter une ou un neko à la fin de son service, elle marchait donc calmement dans les rues qu'elle ne connaissait pas. Elle fit le tour du magasin et remarqua qu'elle eait en avance alors pourquoi attendre la fin de son travail? Elle pouvait y aller tout de suite, Fuka ouvrit donc la porte doucement, la petite clochette retentit. Déjà un vendeur ce precipita vers elle.
"Bonjour mademoiselle, que puis je faire pour vous?"
Demanda l'homme qui avait l'air né de la dernière pluie et qui regardait Fuka avec un air de dire: allez depensez donc tout le frik que vous avec en poche! Fuka savait ce que cela voulait dire. Elle repondit donc à l'homme qui semblait impatient de faire une vente.
"Bonjour je voudrai voir TOUT vos hybrides, j'ai bien dit tous! Sans exeption je ferais mon choix après."
L'homme fut surpris et Fuka savai qu'il allait inventer un bobar gros comme le mont Fugi car les vendeurs sont tous des arnaqueurs. L'homme lui fit faire le tour de la boutique tout en commentant mais cela semblait ne faire ni chaud ni froid à Fuka.
"Ecoutez je suis à la recherche de la perle, de quelqu'un à secourrir en realité, voyez vous ce que je veux n'est gueurre le neko parfait mais celui qui a deja fecu les pires experiences."
Le vendeur tira une tête de six pieds de longs et la rearda bizarrement tout en mentant.
"Mais... nos nekos sont tous en bonne santé."
Soudain un autre homme sortit de derrière une porte, parlant d'une difficultée de vente, un grand sourrire s'afficha sur le visage de la brunette.
"Et derrière cette porte?" Demanda t'elle.
Le vendeur l'empecha d'entrer.
"N'entrez pas!!!"
Fuka entra tout de même, voyant le neko au sol couvert de bleus, un grand sourrire, plus grand que le precedent, apparut sur son visage. Elle venait de trouver la perle. Elle s'approcha encore un peu.
"Bonjour." Dit elle timidement.
Revenir en haut Aller en bas
Len Kagamine
~Neko Docile Garçon~
avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 23/10/2009

Feuille de perso
Sexualité: Bi
Maitre(sse) de: ///
Hybride de: pas encore

MessageSujet: Re: L'enfert de la prison [libre]   Dim 28 Mar - 1:10

La porte s'ouvris, j'entendis une petite voie féminine me dire bonjour, je rouvris mon seul œil pour le moment valide et aperçu une belle demoiselle au long cheveux marron, je la regarda, que faisait elle ici ? Pourquoi me parlait elle ? Je n'étais qu'un simple neko qui allait surement mourir, je me redressa comme je pus et dit d'une faible voie:

Bonjour

Je ne tenu pas bien longtemps et du me rallongée sous peine de tomber violemment, je me mis en boule, ne lachant pas du regard la demoiselle, elle voulait me prendre ? A quoi lui servirais un neko en si mauvaise état que moi ? je la regarder, mon œil ne semblait pas vouloir rester ouvert. Les vendeur gênée expliquèrent a la jeune fille que prendre un neko aussi mal en point que moi était une perte d'argent et que ma dernière heure aller bientôt arrivée, il se sentait vraiment mal qu'il m'est découvert mais il le serrer encore plus si elle comprenais qu'il avais tout fais pour me supprimer, qu'il m'avais empoisonner pour faire croire a une mort naturel, d'ailleur qui s'intéresserer de la mort d'un neko, un neko pathétique qui avais était battut a mort.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'enfert de la prison [libre]   Dim 28 Mar - 14:59

Les paroles des vendeurs commencaient tout juste a gasser Fuka qui n'avait qu'une envie c'est de les transformer en ragout mais elle ne voulait pas risquer une indigestion en les mangeant et elle n'oserait pas les offrir à ses fidèles clients. Elle serra le point signe que la collère montait mais qu'il n'y en avait pas asez pour créer une bombe. Elle n'arriva pas à se calmer et ne pu qu'engueuler les vendeurs qui continuaient de parler. Elle esperait les faire taire car ses oreilles ne suportaient plus qu'on es souille avec d'horribles mensonges.
"C'est parce que vous savez pas vous y prendre! Vous êtes dans le metier ou pas?!"
Fuka se mit à raller comme une gamine out en s'agenouillan près du neko pour essayer de comprendre ce qu'il avait.
"Non mais j'vous jures, la betise de ces abrutis de vendeurs depasse largement la hauteur du mont Fugi j'crois bien que j'vais leur en coller une."
Oui marcher sur les plates bandes de Fuka c'est signer son arret de mort, elle etait en collère et rien ne la calmerait. Elle examina le neko comme si elle venait d'obtenir son doctora... Euh.... Fuka est bien barman je vous rassure mais il li arrivait de faire ses petites analyses juste comme ça, elle s'y connaissait un tout petit peu en medecine, le jour où il y a une fusilade devant l'"Asuba'bar" elle ne pourra que sauver ses clients il faut être prêt à toute les eventualités! Quelques minutes plus tard elle se releva et se tourna vers les vendeurs.
"Je vois ou est le problème, je crois que j'ai trouvé..."
Dit elle comme si elle etait vraiment medecin, lele sortit son porte-feuille bien plein, en observa le contenu et releva la tête les les vendeurs.
"Un remède: Sortir de cet endroit infamme, et pour ca je crois que je peux faire quelque chose."
Elle tendit une liasse de billet au vendeur et dit:
"Ne protestez pas où je vous envoie une volée."
Le vendeur prnonca à peine le mot "mais" que Fuka se prepara à lui envoyer sa main en pleine figure.
"ET QUE SA SAUTE LE CLIENT EST ROI!!! VOUS VENEZ DE FAIRE UNE VENTE NON!!!!!"
Cette fois c'etait la grosse collère. Pendant que le vendeur rassemblait les affaires du neko et faisait le compte Fuka resta postée là.
"N'ai-je pas raison?"
Demanda la jeune femme avec un grand sourrire l'air de dire que tout ira mieux ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'enfert de la prison [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'enfert de la prison [libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « L'homme est une prison où l'âme reste libre. » ~Victor Hugo~ [Pv~Alicia Von Ludvig]
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
xXx Neko-world xXx :: Avant d'entrer dans la Ville... :: Corbeille-
Sauter vers: