xXx Neko-world xXx

Venez incarner un Maitre ou un hybride, serez-vous un hybride soumis ou rebelle, un maitre doux ou sadique??
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Matteo Gardénia [Bonne lecture]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Matteo Gardénia [Bonne lecture]   Mar 24 Nov - 20:37

:: Humain ::


:: Nom :: Gardénia

:: Prénom :: Matteo

:: Âge :: 20 ans

:: Sexe :: Masculin

:: Sexualité :: Hétérosexuel

:: Physique :: Matteo est un jeune garçon ayant la vingtaine et mesurant près d’un mètre quatre-vingt un et pesant environ septante neuf kilogrammes. Il a des cheveux noirs mi-longs qui descendent jusqu’au niveau des épaules et des yeux bleu-azur. Il a un teint de peau assez sombre comparé à celui des habitants du Japon, cependant on ne peut pas dire qu’il soit exceptionnellement bronzé. C’est un garçon assez musclé, que ce soit au niveau des jambes, des bras, du torse, la pratique de ses sports de combat lui a permis de se sculpter un corps magnifique. C’est en somme un assez beau garçon, bien qu’il ne veuille l’admettre lui-même de peur de paraître narcissique. Et autre chose que peu de gens savent est qu’il a un tatouage formant une fleur de gardénia sur son bras gauche près de son épaule.

Au niveau vestimentaire, Matteo aime se fondre dans la masse, ne pas trop attirer l’attention sur lui. Il porte donc des vêtements aux couleurs peu voyantes, peu flashantes et aime de préférence les vêtements assez larges, se sentant mal à l’aise dans des vêtements trop moulant, le serrant trop. Bref, c’est un garçon qui reste simple dans son choix vestimentaire.


:: Caractère :: Matteo est un garçon généralement calme et réfléchi, la plupart du temps, dans les situations les plus délicates, il sera le plus à même de conserver son sang froid, cependant tout être humain a ses limites. Matteo est quelqu’un de très indépendant, il n’aime pas dépendre des autres bien que cela soit parfois nécessaire pour certain service. Il est aussi une personne qui brille par son courage et sa témérité, en effet il n’est pas du genre à reculer face aux situations difficiles de la vie et les affronte toujours de toutes ses forces. Notre jeune ami est aussi quelqu’un de très sociable, aller vers les autres ne lui pose pas de problème. Ce n’est pas quelqu’un de timide, mais il n’est pas sans gêne non plus : il est dans le juste milieu. En plus de sa sociabilité, Matteo est une personne gentille qui accorde facilement sa confiance et son temps aux autres. Pour lui, avoir un réseau d’ami est quelque chose de primordial, c’est pour cela qu’il accorde autant d’importance à une confiance mutuelle qui doit se créer dans le temps qu’on passe ensemble. Pour ce qui est des relations amoureuses, Matteo était par le passé trop préoccupé à se construire un avenir sûr pour s’intéresser aux filles, cependant cela est différent à présent. Il espère trouver une fille mignonne avec qui il s’entendrait à merveille et vivrait le parfait amour. Il accorde une grande importance au caractère de la fille, mais bien sûr celle-ci doit être un minimum jolie pour attirer son attention.

Jusqu’à présent tout ce que nous avons évoqué était principalement ce qui pouvait être assimilé aux qualités de Matteo, abordons dès lors à présent ses quelques défauts. Bien que Matteo aime rendre service à son entourage, lorsqu’il s’agit de ses problèmes, il a tendance à devenir égoïste et à vouloir tout régler lui-même. C’est là son désir d’indépendance, cependant en agissant de la sorte, il croit faire ce qu’il y a de mieux en impliquant pas d’autre personne que lui mais généralement cela ne fait qu’inquiétait ses proches. Autre défaut, Matteo a tendance à devenir violent lorsqu’on franchit certaines limites devant lui. Ces limites pouvant être par exemple le fait qu’il découvre l’un de ses amis entrain de servir de punching-balls à un groupe de quatre individus, c’est ce genre de limite et encore là c’est peu de chose. Matteo est aussi du genre donnant-donnant lorsqu’il est légèrement irrité, vous l’insultez, il vous répondra par une remarque blessante, vous le frappez, il en fera de même mais de telle manière à vous dissuader de toutes nouvelles tentatives. En résumé, Matteo est une personne avec qui il est possible de s’entendre facilement, cependant il ne faut pas lui chercher des noises car il est très bien capable de se défendre. Très rancunier le jeune homme…

Pour ce qui est de ses goûts… Matteo aime les fruits et plus particulièrement quand ceux-ci lui sont présentés sous forme de glace ou de jus bien glacé. Ses passe-temps favoris sont le taekwondo, la capoeira, le dessin, la lecture et l’écriture de roman héroïque-fantaisiste. Il aime aussi son travail qui est également l’une de ses passions, celle pour les langues étrangères. Ses oreilles sont assez sensibles aux musiques calmes et aux douces mélodies, il détestera par contre que vous lui passerez à l’oreille l’une de ses musiques de sauvage où les soi-disant chanteurs font plus crier qu’autre chose. Une chose aussi, si vous l’invitez un jour à manger, ben oui on se sait jamais, ne faites rien de trop épicés, il risquerait de plus retoucher à son assiette après la première bouchée. Il a beau être italien et on a beau mangé épicé là-bas, lui ne supporte absolument pas cela.


:: Histoire :: De nationalité italienne, Matteo est né à Turin. Il n’y a cependant pas passé toute son enfance, car à sept ans, il déménagea avec son père et sa mère pour l’Espagne, à Barcelone. La raison de ce déménagement était que sa mère avait trouvé un nouveau travail là-bas. Mais il ne resta pas éternellement en Espagne, car une fois que sa mère eut terminé son travail, elle dut en chercher un autre et c’est à Paris, en France qu’elle le trouva. Résultat à dix ans, Matteo déménageait une nouvelle fois. Cependant ce travail-ci semblait devoir durer une bonne dizaine d’années, Matteo se voyait donc commencer son adolescence dans la ville française. Il ne la finit cependant pas là-bas, car bien que l’emploi de sa mère était désormais stable, les relations entre elle et son mari n’étaient plus bonnes du tout et un jour s’en fut trop et ils demandèrent tous les deux le divorce. Devant le juge ce fut le père qui obtenu la garde de Matteo, il s’en alla donc vivre dans un appartement avec lui, laissant la maison à leur mère. Mais ils ne restèrent pas longtemps à Paris car son père rencontra une japonaise dont il tomba éperdument sous le charme, il décida alors de partir avec elle et de s’installer au Japon et bien sûr Matteo était du voyage, à l’âge de quatorze ans, il changeait une nouvelle fois de pays. Mais cette fois-ci il allait bien prendre racine au Japon où l’européen qu’il est ne passerait pas inaperçu.

Tous ces voyages, ces déménagements, tout cela eut quant même du bon pour Matteo. En effet changeant constamment de pays, d’école, il était sans cesse obligé d’apprendre la langue principale du pays. Et à ce jour il parle parfaitement cinq langues, sa langue maternelle l’italien, mais aussi l’espagnol, le français, l’anglais enseigné à l’école et bien évidemment le japonais, langue pour laquelle il eut le plus de difficultés.

Tout au long de son enfance et de son adolescence, Matteo se passionna pour plusieurs choses : le dessin, la flûte traversière, l’écriture héroïque-fantaisie, le taekwondo et la capoeira. Tout d’abord le dessin, Matteo s’est mis à dessiner depuis qu’il était capable de tenir un crayon entre ses doigts, il a ensuite suivi des cours de dessin jusqu’à l’âge de quatorze ans où il décida d’arrêter. La raison étant qu’il savait qu’il n’avait aucun avenir dans le dessin et que çà resterait juste un loisir pour lui, un loisir qu’il n’avait plus besoin de perfectionner selon lui. Vint ensuite la flûte traversière, ce fut sa mère qui l’inscrivit contre son gré à six ans à des cours de flûte traversière, bien que récalcitrant au départ Matteo sut par la suite apprécier cet instrument et les mélodies qu’on pouvait en sortir. Comme pour le dessin il a arrêté de suivre des cours à quatorze ans, juste après le divorce de ses parents, il continue cependant d’en jouer fréquemment mais jamais devant son père qui déteste cet instrument, lui rappelant trop cette femme avec qui il ne veut plus rien à voir. Ensuite l’écriture, là pas besoin de cours, Matteo s’était pris de cette soudaine passion pour les récits héroïque-fantaisie à douze ans alors qu’il rentrait en secondaire. Il n’écrivait que pour son plaisir et n’imaginait pas publié un livre un jour, cependant un jour son père, écrivain-romancier de première, tomba sur une histoire, la meilleure qu’il avait écrite et pour laquelle il avait mis presque deux ans. Son père trouva son récit fascinant bien qu’il contenait quelques erreurs d’orthographes et quelques agencements pouvant être mieux réalisés, il conseilla son fils de le présenter à une maison d’édition après l’avoir retravailler. A quinze ans alors qu’il avait quitté la France, on lui apprit par courrier que son récit avait finalement été lu et que les membres de l’édition étaient près à le publier, un mois plus tard Matteo reçut un exemplaire de son livre qu’il avait écrit en français avec une lettre lui disant que si son livre se vendait bien qu’il prétendrait peut-être à une traduction dans d’autres langues à commencer par l’anglais. C’était une joie pour Matteo, qui alors qu’il n’était pas encore majeur touchait déjà de l’argent régulièrement suivant les ventes de son livre qui se voulait être le premier volet d’une longue histoire qu’il n’était pas encore sûr de continuer. Et pour finir le taekwondo et la capoeira, deux sports de combat assez intense pour lesquels Matteo s’adonna dès son plus jeune âge. Il commença le taekwondo à l’âge de six ans et suivit la capoeira à l’âge de douze ans, deux styles de combat totalement différents mais que Matteo réussit à maîtriser au cours des années aujourd’hui il continue de s’adonner à ses sports et s’entraîner régulièrement au moins une fois par semaine.

Très jeune Matteo manifestait son envie d’indépendance vis-à-vis de ses parents, cette envie était devenue encore plus grande lorsqu’il avait emménagé au Japon avec son père et sa belle-mère. Il avait beau harceler ses parents pour qu’il le laisse vivre seul dans un appartement, ceux-ci refusaient éperdument, il avait beau leur montrer qu’il était parfaitement capable d’exécuter toutes les tâches dans une maison ceux-ci se refusaient toujours à lui accorder son indépendance. Un jour ses parents lui demandèrent où il irait chercher l’argent pour son appartement, pensant avec cette question le faire se résigner, il en fut tout autrement. A cela Matteo leur répondit qu’il touchait déjà fréquemment de l’argent sur son compte bancaire grâce au succès de son livre, mais se doutant que ce n’était pas suffisant, il rajouta qu’il avait trouvé un travail le weekend où il jouait les traducteurs lors de conférence universitaire avec des sociologues, des philosophes étrangers et qu’il prévoyait une fois l’école terminé de s’installer à son compte en tant qu’interprète-traducteur. Devant tant de détermination, ses parents finirent par accepter et à dix-huit ans alors qu’il était en dernière année au lycée Shimizu, il vivait dans son appartement dont il assurait lui-même tous les frais, excepté le loyer qu’il n’arrivait pas à payer entièrement à cause du fait que les jours d’école étaient pour lui des jours en moins où il pouvait travailler.

Finalement après l’école, Matteo fit ce qu’il avait dit à ses parents et bien qu’il ait eu quelques fins de mois parfois difficile, il arrivait à se gérer lui-même. Il avait même mis de l’argent de côté pour tenter sa chance à des tirages hasardeux comme l’euro-million bien qu’il savait qu’il avait qu’une minuscule chance de décrocher le gros lot. Cependant alors qu’il approchait de la vingtaine, la chance lui sourit. Il ne choppa pas le gros lot mais obtenu tout de même une belle somme dont la moitié lui permis d’acheter un appartement. Désormais plus de loyers, mais bonjour les factures, cependant celles-ci se révélaient moins chères que le loyer qu’il payait. Bref à vingt ans, il vivait en totale indépendance et avait de l’argent pour vivre encore plusieurs années sans travailler, cependant il continua son travail qu’il varia un peu. Ne se contentant plus de jouer seulement les interprètes et les traducteurs, il jouait aussi les professeurs chez des particuliers, il ne voulait pas enseigner dans un établissement scolaire car il jugeait les classes surpeuplées ne permettant pas un bon apprentissage pour tous et que de toute façon il était mieux payer en travaillant dans le privé.

Voilà donc ce qu’il y a à dire de plus important sur Matteo, peut-être rajouter le fait qu’il a passé son permis voiture avec succès, qu’il ne s’est toujours pas mis en couple et qu’il a une petite sœur dont il ignore l’existence. Pour cause il ignore que sa mère s’est elle-aussi remariée et que l’homme qu’elle a épousé, avait une fille quelques années plus jeune que lui et qui devait être logiquement au lycée en France.


:: Comment avez-vous connu le forum ? :: Recherche sur forumactif.com

:: Code du règlement :: [Validé By Leen]
Revenir en haut Aller en bas
Lauraleen Muller
~Maîtresse~
avatar

Messages : 282
Date d'inscription : 13/07/2009
Localisation : Je sais pas...

Feuille de perso
Sexualité: Bisexuel(le)
Maitre(sse) de: Dark~
Hybride de: Je ne suis pas Hybride

MessageSujet: Re: Matteo Gardénia [Bonne lecture]   Mar 24 Nov - 20:43

Waw Oo

Bon, j'ai enfin fini! Très jolie fiche en tout cas! ^^

Bienvenue à toi Matteo! Je Valide sur le champ ^^ Bon jeu parmis nous!

_________________
Under the light of sun... I dreamed...
A beautiful dream... With you and me...
Blue sky, and Ice Cream in Chocolate...
I lick your lips... And a Kiss... I Love you...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Matteo Gardénia [Bonne lecture]   Mar 24 Nov - 21:06

Merci pour l'accueil ^^

Et merci d'avoir tout lu aussi xD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Matteo Gardénia [Bonne lecture]   Mar 24 Nov - 21:15

Bienvenue parmi nous. Belle fiche. Amuse toi bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Matteo Gardénia [Bonne lecture]   Mar 24 Nov - 21:17

Merci Ambre Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Matteo Gardénia [Bonne lecture]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Matteo Gardénia [Bonne lecture]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bonne lecture
» Bonne lecture
» Yuna Fumiko, Hello the World ! // Fini Fini ! Bonne lecture bande de Nouilles Sautées ! // //
» Un pays né sans tète." Leslie Pean nous eduque.Bonne lecture
» VOICI UNE TRES BONNE OPPORTUNITE POUR MARC , MALICE ET JOEL COMME INVESTISSEURS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
xXx Neko-world xXx :: Avant d'entrer dans la Ville... :: Présentations :: Fiches Maître Validés-
Sauter vers: